Hospitalité touristique ou plurielle ?

Il y a les touristes et les « autres » ! Oui, mais … quoi ? Dans la grande majorité des schémas de développement touristique, on ne prend en compte que les vacanciers, excursionnistes ou touristes d’affaires mais il existe tout un pan de nuitées notamment qui concerne un autre public (étudiants, stagiaires, aidants, travailleurs détachés, …), c’est ce que l’on appelle la pluri-hospitalité. Faut-il les inclure dans la stratégie touristique d’une destination sachant qu’il s’agit en général de régionaux/nationaux qui permettent de diminuer l’empreinte carbone des déplacements et contribuent au soutien de l’économie locale ?

La réponse semble être oui puisque selon Clément Simonneau, le passage d’une hospitalité touristique à une pluri-hospitalité ouvre de nouvelles voies au développement des communautés locales. Il travaille ainsi avec Guillaume Cromer sur l’intégration de ces « non-touristes » pour des stratégies plus transversales.

L’article complet est à lire ici.