Bilan des vacances de détente 2023

  • Version
  • Télécharger 360
  • Taille du fichier 330.42 KB
  • Nombre de fichiers 1

Ces résultats sont issus du baromètre réalisé pendant les vacances de détente (du 18/02 au 05/03).  Destiné à présenter une analyse rapide de l’évolution de l’activité touristique wallonne, il porte que sur un échantillon représentatif d’infrastructures (environ 2.800).

564 opérateurs touristiques ont répondu à l’enquête.

La marge d’erreur est de 3,7%

On observe que globalement de bons résultats pour ces vacances de détente 2023 malgré le sentiment mitigé des répondants. Pour beaucoup d’exploitants d’hébergements, le fait que les flamands, majoritaires à cette période, n’aient qu’une semaine de congé, a ralenti l’activité. Les opérateurs touristiques pensent aussi que beaucoup de touristes ont profité de ces deux semaines pour partir à l’étranger (à la neige ou au soleil), d’autant plus que les vacances de printemps auront lieu très tard dans l’année. La crise énergétique et l’inflation semblent aussi avoir influencé les choix.

La 1ère semaine des vacances a manifestement été meilleure que la 2ème tous types d’opérateurs confondus. Dans l’ensemble, 51% des répondants se considèrent satisfaits à très satisfaits de ces congés.

La réforme des rythmes scolaires en Fédération Wallonie-Bruxelles semble objectivement avoir eu peu d’impact sur la fréquentation (contrairement aux vacances d’automne où l’effet a été plus positif). En tous cas pour les exploitants d’hébergements. Les gestionnaires d’attractions/musées et des Maisons du Tourisme estiment quant à eux, que la réforme a eu un impact positif.

L’augmentation des prix (énergies, matières premières, biens de nécessité) s’est fait sentir pour la moitié des répondants et a été répercutée sur les tarifs pour 45% d’entre eux.

Le taux d’occupation moyen des hébergements pendant les vacances de détente 2023 était de 55%. La 1ère semaine des vacances a été meilleure (taux d’occupation de 62%) que la 2ème (taux d’occupation de 55%).

Pour 64% des gestionnaires d’attractions/musées, la fréquentation a augmenté par rapport à l’an dernier et pour 14% elle a diminué.

Pour 56% des gestionnaires des Maisons du Tourisme, la fréquentation a augmenté par rapport à l’an dernier et pour 25% elle a baissé.

71% des touristes étaient des Belges, majoritairement des francophones. La 1ère nationalité étrangère sont les Néerlandais (11,5%). Les Flamands étaient logiquement plus nombreux la 1ère semaine puisqu’en vacances à cette période. Les Néerlandais l’étaient la 2ème semaine (13,5% contre 10% lors de la 1ère).

Fichiers

FichierAction
Les vacances de détente 2023 en WallonieTélécharger 

Problème inscription Newsletter

La dernière newsletter de l’Observatoire wallon du Tourisme a été envoyée aux abonné·es le lundi 25 mars. Nous avons rencontré un problème technique avec notre système d’abonnement à la newsletter. Si vous ne l’avez pas reçue malgré votre inscription, merci de vous inscrire de nouveau ci-dessous ou en bas de cette page.

 

Vous pouvez retrouver la dernière newsletter envoyée en suivant ce lien.
Nous nous excusons pour le désagrément et vous remercions pour votre compréhension.