L’accueil des motor-homes en Wallonie

motorhome
  • Version
  • Télécharger 3676
  • Taille du fichier 6.74 MB
  • Nombre de fichiers 9

Le marché du camping-car ou motor-home est en forte croissance depuis de nombreuses années avec une augmentation de 50% du nombre de pratiquants en l’espace de 10 ans pour totaliser environ 500 000 camping caristes à travers l’Europe. En outre, le mode de consommation des pratiquants est potentiellement profitable aux territoires si une politique pro-active d’accueil est mise en place.

La région Wallonne, par le biais du Centre d’Ingénierie Touristique de Wallonie (CITW+), souhaite améliorer l’accueil des motor-homes afin de faire bénéficier les acteurs de son territoire de ce tourisme en plein essor.

Cette étude a été menée en 2019 avec le bureau Traces TPI. Elle permet de disposer d’une cartographie quantitative et qualitative des aires d’accueil existantes et de circonscrire les zones et services adjacents stratégiquement pertinents à mettre en œuvre afin de compléter l’offre existante.

En outre, ce travail a également permis de dégager les pistes d’optimisation économique du marché et propose des actions concrètes à mettre en œuvre.

Fichiers

FichierAction
Synthèse étudeTélécharger 
Rapport final (complet)Télécharger 
Fiche technique 1 : politique de déploiementTélécharger 
Fiche technique 2 : boîte à outils pour l'aménagement et la qualificationTélécharger 
Fiche technique 3 : législation aire privéeTélécharger 
Fiche technique 4 : gestion directe par la collectivitéTélécharger 
Fiche technique 4 : gestion déléguéeTélécharger 
Fiche technique 4 : aire en campingTélécharger 
Fiche technique 4 : tableau récapitulatif des modes de gestionTélécharger 

Problème inscription Newsletter

La dernière newsletter de l’Observatoire wallon du Tourisme a été envoyée aux abonné·es le lundi 25 mars. Nous avons rencontré un problème technique avec notre système d’abonnement à la newsletter. Si vous ne l’avez pas reçue malgré votre inscription, merci de vous inscrire de nouveau ci-dessous ou en bas de cette page.

 

Vous pouvez retrouver la dernière newsletter envoyée en suivant ce lien.
Nous nous excusons pour le désagrément et vous remercions pour votre compréhension.