La stratégie touristique, essentielle au développement du secteur

  • Version
  • Télécharger 26
  • Taille du fichier 2.28 MB
  • Nombre de fichiers 1

La Direction du Développement stratégique du Commissariat général au Tourisme (CGT) a lancé en 2010 Les Cahiers du Tourisme, revue institutionnelle à destination des professionnels du secteur. Cette revue est constituée d'articles de fond permettant, entre autres, aux lecteurs d'avoir accès à une information dense et fouillée.

Le 10ème numéro est consacré à la stratégie touristique. Il présente différents exemples de stratégies mises en oeuvre en Wallonie et à l'étranger.

Si personne ne remet plus en question l’importance du tourisme en tant que matière économique à part entière, ce secteur n’occupe pourtant encore que trop rarement une place à la hauteur de son potentiel dans l’agenda politique.

Les causes de ce désamour sont multiples : le tourisme est par nature lié à des concepts plutôt légers comme l’oisiveté ou l’inaction, contradictoires avec les notions de dynamisme et de sérieux habituellement associées aux matières économiques ; les variations de politiques menées ; l’atomisation des activités qui constituent l’expérience touristique ; les difficultés à établir des indicateurs permanents et fiables pour en évaluer l’impact réel, la multiplicité des acteurs à tous les échelons institutionnels,… autant d’éléments qui n’ont pas facilité la professionnalisation du secteur qui s’est pourtant développée et continue d’ailleurs à croître ici et ailleurs.

Fichiers

FichierAction
Cahier du Tourisme N°10 : Tourisme & stratégieTélécharger 

Problème inscription Newsletter

La dernière newsletter de l’Observatoire wallon du Tourisme a été envoyée aux abonné·es le lundi 25 mars. Nous avons rencontré un problème technique avec notre système d’abonnement à la newsletter. Si vous ne l’avez pas reçue malgré votre inscription, merci de vous inscrire de nouveau ci-dessous ou en bas de cette page.

 

Vous pouvez retrouver la dernière newsletter envoyée en suivant ce lien.
Nous nous excusons pour le désagrément et vous remercions pour votre compréhension.